Publication des annonces légales dans le département du Doubs (25)

Publiez votre annonce légale dans le Doubs avec le journal La Loi

L’annonce légale doit être publiée dans un journal habilité dans le département du Doubs si c’est dans ce département qu’est situé le siège social de la société, l’adresse d’exploitation du fonds de commerce, le domicile de la personne (changement de régime matrimonial) ou le lieu d’exercice professionnel (déclaration d’insaisissabilité).

Avec www.laloi.com, le journal La Loi a développé un outil performant et adapté à vos besoins en matière d’annonces légales pour toute la France. Nos modèles d’annonces comportent les mentions obligatoires vous assurant prix réduit et conformité. Vous avez le choix de la formule : relecture ou attestation automatique 7/7 et 24/24, rédaction avec des modèles ou en texte libre.

En 2015, le prix de la ligne des annonces publiées dans le Doubs est de 4.10 euros HT. (arrêté conjoint du ministre de l’économie et des finances et du ministre de la culture et de la communication)

Journaux habilités pour le département du Doubs :

Pour l’année 2015, les journaux habilités par arrêté préfectoral à publier les annonces légales pour l’ensemble du département sont les suivants :

les hebdomadaires La Terre de Chez Nous et L’Est Républicain Lundi ainsi que le quotidien L’est Républicain.

Formalités dans le département du Doubs

Après réception de l’attestation de parution, vous pouvez effectuer la déclaration d’immatriculation, de modification ou de radiation au Registre du Commerce et des Sociétés :

Greffe du Tribunal de Commerce de Bergerac

Rue des Carmes
24112 BERGERAC CEDEX.

Le dossier peut également être déposé au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) :

Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs

46 avenue Villarceau
25042 BESANCON.

Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Doubs

21 rue de la Préfecture
BP 75
25013 BESANCON.

Le Doubs - repères

Le Doubs est un département de la Région Franche-Comté.

La préfecture est Besançon.

Les 3 arrondissements du département du Doubs sont : Besançon, Montbéliard, Pontarlier.

La population du Doubs s’élève à 529 103 habitants (50e rang des départements).

Sa densité est de 101 hab./km² (France métropolitaine : 117 hab./km²).

Le département compte une seule ville de plus de 30 000 habitants : Besançon, 115 879 habitants (2011).

Les principales villes (+ de 5 000 habitants au 01/01/2011) sont : Audincourt, Baume-les-Dames, Besançon, Bethoncourt, Grand-Charmont, Mandeure, Montbéliard, Morteau, Pontarlier, Seloncourt et Valentigney.

Le PIB brut par habitant est de 25 700 euros en 2011 (moyenne France : 27 397 euros/hab. ; 25e rang des départements).

Le Doubs – environnement économique

Département aux multiples facettes, le Doubs est à la fois l’un des plus boisés et des plus industrialisés de France. C’est un pays de plaine et de montagnes, agricole et industriel.
La spécialisation industrielle du Doubs ne doit pas faire oublier d’autres domaines d’activités dynamiques tels que les industries agroalimentaires et la transformation du bois, qui valorisent les produits de l’élevage et de la forêt.

L’activité industrielle est caractérisée par un haut degré de spécialisation : 60 % de la valeur ajoutée industrielle est concentrée dans 4 secteurs: construction automobile, travail et transformation des métaux, industries de précision (biomédical, connectique, horlogerie), équipement électrique et électronique.

C’est un pays de tradition industrielle avec, dès la fin du 18ème siècle, les débuts de l’horlogerie et de la métallurgie, qui a donné naissance à l’industrie automobile dans le Pays de Montbéliard (usines Peugeot).

Les grands groupes industriels : PSA, Alstom, Framatome Connectors International, Nestlé,... côtoient un important réseau de petites et moyennes entreprises réparties sur l’ensemble du territoire. Ayant élargi progressivement leurs compétences, elles constituent un tissu complet de fournisseurs, notamment pour l’industrie automobile et les microtechniques.

Automobile. Le Doubs compte 390 entreprises soit 35.200 personnes actives dans la construction automobile, filière d'excellence du territoire.

Sur le site de Peugeot - PSA Sochaux, 1 600 voitures sont produites chaque jour par 12.000 salariés dont 2.000 ingénieurs. C’est le plus grand site industriel de France proche du site de Peugeot - PSA Mulhouse (1.400 véhicules par jour, 9.000 salariés).

En dix ans les effectifs des bureaux d’études ont plus que doublé à Montbéliard. Assistance à la conduite, liaisons numériques, prototypage rapide, moteurs électriques se développent sur ce secteur très dynamique. On compte notamment le Centre d’études et d’essais de PSA basé à Belchamp (1.400 personnes, plus de 15.000 moyens de mesures et 17 pistes de roulage).

Agroalimentaire. Le Doubs a su préserver l’équilibre entre le tissu urbain et le milieu rural : fortement urbanisé au Nord, il est essentiellement rural dans le Sud et l’Est.

L’agriculture du Doubs est dominée par l’élevage bovin avec la vache montbéliarde, leader des pie-rouge laitières et première race française à l’exportation.
Autre première race française issue du Doubs, celle du cheval de trait comtois, reconnu par les forestiers et agriculteurs pour sa puissance de traction exceptionnelle.

Les comtois sont aussi passés maîtres dans l’art de fumer la viande de porc ou de bœuf.
Née de ses fermes à tuyé (vaste cheminée fumoir en bois) du Haut-Doubs, la tradition du fumage se perpétue aujourd’hui au travers de salaisons labellisées IGP telles que la saucisse de Morteau et de Montbéliard, la palette et poitrine fumées ou le jambon du Haut-Doubs, délicatement parfumés à l’épicéa et au genévrier.

La production fromagère. Une prédominance de l’élevage qui explique une production fromagère de renom sous label : Comté AOC, Morbier AOC, Mont d’Or AOC, Emmental grand cru label rouge.

Plasturgie. Dans le Doubs, ce sont plus de 120 entreprises et 6.000 personnes, qui constituent la filière d'excellence de la plasturgie. Ils maîtrisent majoritairement la technologie d’injection ainsi que le thermoformage, l’extrusion, le rotomoulage, et travaillant pour des marchés très divers, notamment ceux pouvant avoir recours aux savoir-faire historiques régionaux en microtechniques (automobile, connectique, électrotechnique, médical, énergie…).

C’est une filière complète, en étude, outillage, fabrication d’inserts, transformation des matières plastiques et finition qui privilégie fortement le petit et le précis. La filière Plasturgie se caractérise par un tissu dense de PME maîtrisant des savoir-faire techniques d’avenir, et une propension à développer des solutions complètes notamment par des recours aux groupements et partenariats d’entreprises.

Les savoir-faire de la filière plasturgie sont reconnus sur de nombreux marchés : automobile, électrotechnique, électroménager, médical, énergie, emballage, bâtiment et cadre de vie, sécurité, agroalimentaire, aéronautique, ferroviaire, sports et loisirs, bricolage et jardinage…

Microtechniques. Les microtechniques concernent la conception et réalisation d’objets de petites dimensions du millimètre à quelques centimètres avec des précisions exprimées entre le nanomètre et le micron.

Le Doubs compte 280 entreprises microtechniques soit 9 600 personnes spécialisées. Les bureaux d’études et les sociétés high-tech conçoivent pour le monde entier et produisent des dispositifs pour le médical, la monétique, la métrologie, les transmissions optiques, l’automobile.

Les microtechniques sont représentées par les entreprises locales de production et d’outillages dont les technologies industrielles héritent de 150 années de précision horlogère.
Elle représente 1% de la production mondiale. 70 % de ses acteurs sont dans le Doubs. Au niveau mondial, on trouve les composants microtechniques du Doubs dans les cartes à puces, les téléphones, les ordinateurs, les relais de télédiffusion et de téléphonie, les parcmètres, les satellites, les pacemakers, les instruments d’imagerie, les roues, le tableau de bord et le moteur des automobiles, des avions et de nombreux types de véhicules…
Plus de 80 grands groupes mondiaux confient leurs produits microtechniques aux entreprises franc-comtoises réputées pour cette concentration unique de savoir-faire en France.

Traitement et de la finition de surface. La Franche-Comté est au 3ème rang français dans le domaine du traitement et de la finition de surface avec 1.900 salariés et 157 établissements.

Au nord du département du Doubs, dans le Pays de Montbéliard, l’automobile demandeur de gros volumes est le premier secteur utilisateur.

Sur le Pays horloger, centré sur Morteau (60 % des effectifs de l’horlogerie française étant dans le Doubs), l’association Lux & Tech rassemble 51 entreprises notamment en polissage.
La connectique, le biomédical, les microtechniques bénéficient également de ce foyer de professionnels.

Les départements limitrophes sont :

10 Annonces publiées dans le département 25 avec laloi.com :

  • MOBILIER PONTARLIER
    12 juillet 2013

    Par acte ssp du 01 juillet 2013, il a été constitué la SARL suivante : - Dénomination : MOBILIER P...

  • |Rectificatif à l'annonce parue le 07 [...]
    14 mai 2011

    Rectificatif à l'annonce parue le 07 mai 2011 dans le journal TERRE DE CHEZ NOUS, concernant la soci...

  • S.A.R.L. ARGANE
    7 mai 2011

    Par acte ssp du 23 mars 2011, il a été constitué la SARL suivante : - Dénomination : S.A.R.L. ARGA...

  • S.C.I. RITUELS D'ORIENT
    7 mai 2011

    Aux termes d'un acte ssp du 27 avril 2011, il a été constitué la société : - Dénomination sociale ...

  • DYNASTIE
    26 mars 2011

    DYNASTIE SARL au capital de 8 000 Euros Siège social : 65, rue de Belfort 25400 AUDINCOURT 518 ...

  • DYNASTIE
    5 février 2011

    DYNASTIE SARL au capital de 8.000 Euros Siège social : 65, rue Belfort 25400 AUDINCOURT 518 735 ...