Publication des annonces légales dans le département de la Seine-et-Marne (77)

Publiez votre annonce légale en Seine-et-Marne avec le journal La Loi

L’annonce légale doit être publiée dans un journal habilité dans le département de la Seine-et-Marne si c’est dans ce département qu’est situé le siège social de la société, l’adresse d’exploitation du fonds de commerce, le domicile de la personne (changement de régime matrimonial) ou le lieu d’exercice professionnel (déclaration d’insaisissabilité).

Avec www.laloi.com, le journal La Loi a développé un outil performant et adapté à vos besoins en matière d’annonces légales pour toute la France. Nos modèles d’annonces comportent les mentions obligatoires vous assurant prix réduit et conformité. Vous avez le choix de la formule : relecture ou attestation automatique 7/7 et 24/24, rédaction avec des modèles ou en texte libre.

En 2015, le prix de la ligne des annonces publiées en Seine-et-Marne est de 5.12 euros HT. (arrêté conjoint du ministre de l’économie et des finances et du ministre de la culture et de la communication)

Journaux habilités pour le département de la Seine-et-Marne :

Pour l’année 2015, les journaux habilités par arrêté préfectoral à publier les annonces légales pour l’ensemble du département sont les suivants :

les hebdomadaires La Marne, La République de Seine-et-Marne, Le Moniteur de Seine-et-Marne, Horizons centre – Ile de France et Le Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment, le bihebdomadaire Le Pays Briard ainsi que le quotidien Le Parisien (édition Seine-et-Marne).

Est habilité pour l’arrondissement de Fontainebleau : L’Eclaireur du Gâtinais et du Centre (hebdomadaire).

Formalités dans le département de la Seine-et-Marne

Après réception de l’attestation de parution, vous pouvez effectuer la déclaration d’immatriculation, de modification ou de radiation au Registre du Commerce et des Sociétés :

Greffe du Tribunal de Commerce de Melun

2 avenue du Général Leclerc
77000 MELUN.

Greffe du Tribunal de Commerce de Meaux

56 rue Aristide Briand
77100 MEAUX.

Le dossier peut également être déposé au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) :

Chambre de Commerce et d’Industrie de la Seine-et-Marne

1 avenue Johannes Gutenberg Serris
CS 70045
77776 MARNE-LE-VALLEE CEDEX 4.

Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne Meaux

9 rue des Cordeliers
BP 214
77103 MEAUX.

Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne Montereau

2 boulevard Crette-Preignard
77130 MONTEREAU FAULT YONNE.

La Seine-et-Marne - repères

La Seine-et-Marne est un département de la Région Ile-de-France.

La préfecture est Melun.

Les 5 arrondissements du département de la Seine-et-Marne sont : Fontainebleau, Meaux, Melun, Provins, Torcy.

La population de la Seine-et-Marne s’élève à 1 338 427 habitants (10e rang des départements).

Sa densité est de 224 hab./km² (France métropolitaine : 117 hab./km²).

Le département compte quatre villes de plus de 30 000 habitants : Chelles, 52 817 habitants (2011), Meaux, 52 225 habitants (2011), Melun, 39 497 habitants (2011), Pontault-Combault, 36 458 habitants (2011).

Les principales villes (+ de 20 000 habitants au 01/01/2011) sont : Bussy-Saint-Georges, Champs-sur-Marne, Chelles, Combs-la-Ville, Dammarie-les-Lys, Lagny-sur-Marne, Meaux, Le Mée-sur-Seine, Melun, Ozoir-la-Ferrière, Pontault-Combault, Roissy-en-Brie, Savigny-le-Temple, Torcy et Villeparisis.

Le PIB brut par habitant est de 23 480 euros en 2011 (moyenne France : 27 397 euros/hab. ; 43e rang des départements).

La Seine-et-Marne – environnement économique

La population. L’emploi. Avec une population de 1 338 427 habitants au 1er janvier 2011, la Seine-et-Marne se classe au 10e rang des départements français. Elle a vu sa population croître de plus de 200 000 habitants.
Dans la partie Est, les terres agricoles et l’espace forestier occupent une part importante. La partie Ouest concentre la population et les entreprises en raison de la proximité de Paris, de l’étalement de l’agglomération vers l’Est et de la création des villes nouvelles. Le département comporte aussi un peuplement “historique” le long des deux cours d’eau structurant le territoire, la Marne au Nord et la Seine au Sud. Parmi les 514 communes que compte la Seine-et-Marne, 2 seulement dépassent le seuil des 50 000 habitants (population “municipale”) : Chelles (52 817 habitants) et Meaux (52 225 habitants).
Les deux villes nouvelles, Sénart (101 916 habitants, partie seine-et-marnaise) et Marne-la-Vallée (190 740 habitants, partie seine-et-marnaise) constituent des pôles de population majeurs dans le département (environ 22% de la population).

Le département a gagné près 100 000 emplois entre 1992 et 2012, soit le 11e département au niveau national et en Ile-de-France, le 3e département derrière les Hauts-de-Seine (+ 200 000 emplois en 20 ans) et la Seine-Saint-Denis (+ 105 000).

Le territoire. Au Nord-Ouest de la ligne Melun-Meaux, l’activité économique est importante. Trois pôles sont les moteurs du développement économique de la zone Nord-Ouest :
Marne-la-Vallée et ses environs (Chelles, Pontault-Combault) représentent le coeur économique du département, avec plus de 110 000 emplois, soit 1/3 du total des emplois du département en 2010.
La ville nouvelle de Sénart. Le développement de la ville nouvelle a favorisé les implantations d’entreprises.
La plate-forme aéroportuaire de Roissy. Situé sur trois départements, le site de Roissy est une zone de développement économique et de création d’emplois profitable pour tout le Nord-Ouest du département par ses retombées en matière de transport et logistique, de sous-traitance spécialisée de services (hôtellerie – restauration, nettoyage, …).

Les territoires le plus au Sud du département (Montereau, Nemours…) éprouvent d’importantes difficultés économiques dues notamment, à la concurrence des départements voisins (Yonne, Loiret). L’éloignement du centre de l’agglomération parisienne et le manque de liaisons avec les villes moyennes du département (Meaux et Melun) et des départements voisins handicapent la dynamisation de ce secteur géographique. Il en est de même du secteur qui s'étend à l'Est de Provins. Cette observation est toutefois relativisée par le caractère d'espace naturel à vocation agricole et touristique, d'une large part de ces territoires.

Marne-la-Vallée. Au cœur de la Région Ile-de-France, Marne-la-Vallée s'étend sur 3 départements (Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis et Val de Marne) et regroupe 27 communes. En Seine-et-Marne : le Val Maubuée (Champs-sur-Marne, Croissy-Beaubourg, Emerainville, Lognes, Noisiel et Torcy), le Val de Bussy (Lagny-sur-Marne, Saint-Thibault-des-Vignes, Bussy Saint-Georges…) et le Val d'Europe (Chessy…)

Troisième pôle tertiaire d’Île-de-France, Marne-la-Vallée accueille plus de 15 000 entreprises et bénéficie d’un taux d’emploi de 90 %. Avec 1,6 million de mètres carrés de bureaux développés depuis sa création, Marne-la-Vallée mise sur l’excellence : le centre d’affaires de Noisy-le-Grand, les pôles tertiaires de la Cité Descartes et de Bussy Saint-Georges, les parcs d’activités du Val de Bussy ou encore le parc international d’entreprises du Val d’Europe. Des leaders mondiaux dans les domaines du tourisme, de l’agroalimentaire ou de la finance et de l’assurance ont déjà choisi le territoire de Marne-la-Vallée pour développer leur activité. De plus, les pôles d’excellence du cluster Descartes et du cluster tourisme, véritables moteurs des dynamiques du Grand Paris, donnent un nouvel élan au tissu économique de Marne-la-Vallée dans des domaines d’avenir.

Construction. La Seine-et-Marne connaît une forte dynamique de construction, qu’il s’agisse des logements ou des locaux (1er département de la région avec 7 300 logements/an en moyenne entre 2001 et 2011).

Industrie. La Seine-et-Marne possède de longue date une spécificité industrielle en Île-de-France, (imprimerie, papier, verre, métallurgie,…).
Des industries telles que l’imprimerie et le papier, le verre, le travail des métaux ou encore la chimie (parfums), les équipements automobiles, perdent des emplois.
Certaines industries de moyenne-haute technologie parviennent à bien résister : l’aéronautique, les câbles et la fibre.

Commerce (détail et gros). Il s’agit du principal secteur d’activité de l’économie marchande, en nombre d’emplois. La Seine-et-Marne dispose de la plus grande surface commerciale par habitant en Île-de-France (équipements de plus de 300 m²). Les principaux équipements commerciaux, à l’Ouest du territoire (Val d’Europe, Carré Sénart…), attirent bien au-delà de la Seine-et-Marne.

Transports, logistique. Avec la hausse de la population et des besoins en transports de voyageurs dans le département, ce secteur d’activité a fortement progressé.
Mais ce sont surtout les activités logistiques (transport de marchandises et entreposage), spécificité seine-et -marnaise, qui ont connu un fort développement début 2000.
En raison de la présence de foncier disponible en grande quantité le long d’axes routiers et d’infrastructures majeurs (aéroport de Roissy, Francilienne, Autoroutes A4, A5 et A6), le département offre des conditions propices au développement de ce secteur d’activité, comme c’est le cas ailleurs en Grande couronne.

Tourisme et loisirs. Les activités récréatives, art et spectacles sont essentiellement représentées, quantitativement, par le parc Disneyland Paris et les activités liées (environ 14 500 emplois).
Implanté à Marne-la-Vallée depuis 1992, le parc d’attractions Disneyland Resort Paris est rapidement devenu un site incontournable pour les touristes du monde entier. En 2013, sa fréquentation a atteint 14,9 millions de visiteurs.
Aux côtés de Disneyland Resort Paris, la Seine-et-Marne possède une offre touristique riche et variée : le tourisme culturel avec deux sites classés Patrimoine Mondial par l’UNESCO (le palais de Fontainebleau et la cité médiévale de Provins), les châteaux de Vaux-le-Vicomte et de Blandy-les-Tours, le tourisme vert autour du parc naturel régional du Gâtinais français et de la forêt de Fontainebleau, le tourisme d’affaires et le tourisme commercial autour du parc Dysneyland…
La Seine-et-Marne est le deuxième département d’Île-de-France en nombre de nuitées après Paris.

Les départements limitrophes sont :

468 Annonces publiées dans le département 77 avec laloi.com :

Publier une annonce dans le 77