Publication des annonces légales dans le département de la Loire (42)

Publiez votre annonce légale dans la Loire avec le journal La Loi

L’annonce légale doit être publiée dans un journal habilité dans le département de la Loire si c’est dans ce département qu’est situé le siège social de la société, l’adresse d’exploitation du fonds de commerce, le domicile de la personne (changement de régime matrimonial) ou le lieu d’exercice professionnel (déclaration d’insaisissabilité).

Avec www.laloi.com, le journal La Loi a développé un outil performant et adapté à vos besoins en matière d’annonces légales pour toute la France. Nos modèles d’annonces comportent les mentions obligatoires vous assurant prix réduit et conformité. Vous avez le choix de la formule : relecture ou attestation automatique 7/7 et 24/24, rédaction avec des modèles ou en texte libre.

En 2015, le prix de la ligne des annonces publiées dans la Loire est de 4.15 euros HT. (arrêté conjoint du ministre de l’économie et des finances et du ministre de la culture et de la communication)

Journaux habilités pour le département de la Loire :

Pour l’année 2015, les journaux habilités par arrêté préfectoral à publier les annonces légales pour l’ensemble du département sont les suivants :

les hebdomadaires La Tribune – Le Progrès et Centre Dimanche, L’Essor – Affiches, Le Pays Roannais, Paysans de la Loire et La Gazette de la Loire ainsi que le quotidien La Tribune - Le Progrès.

Sont habilités pour l’arrondissement de Montbrison : Le Pays d’Entre Loire et Rhône (hebdomadaire) et La Liberté (hebdomadaire).

Est habilité pour l’arrondissement de Saint-Etienne : Le Réveil du Vivarais et de la Vallée du Rhône (hebdomadaire).

Formalités dans le département de la Loire

Après réception de l’attestation de parution, vous pouvez effectuer la déclaration d’immatriculation, de modification ou de radiation au Registre du Commerce et des Sociétés :

Greffe du Tribunal de Commerce de Saint-Etienne

36 rue de la Résistance
CS 50228
42006 SAINT-ETIENNE CEDEX.

Greffe du Tribunal de Commerce de Roanne

Palais de Justice
Place Georges Clémenceau
BP 90246
42333 ROANNE CEDEX.

Le dossier peut également être déposé au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) :

Chambre de Commerce et d’Industrie de Roanne Loire Nord

4 rue Marengo
42334 ROANNE CEDEX.

Chambre de Commerce et d’Industrie de Saint-Etienne Montbrison

57 cours Fauriel
42024 SAINT-ETIENNE.

Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Loire

Rue de l’Artisanat
BP 724
42951 SAINT-ETIENNE.

La Loire - repères

La Loire est un département de la Région Rhône-Alpes.

La préfecture est Saint-Etienne.

Les 3 arrondissements du département de la Loire sont : Montbrison, Roanne, Saint-Etienne.

La population de la Loire s’élève à 749 053 habitants (29e rang des départements).

Sa densité est de 157 hab./km² (France métropolitaine : 117 hab./km²).

Le département compte trois villes de plus de 30 000 habitants : Saint-Etienne, 170 049 habitants (2011), Roanne, 36 147 habitants (2011), Saint-Chamond, 35 419 habitants (2011).

Les principales villes (+ de 5 000 habitants au 01/01/2011) sont : Andrézieux-Bouthéon, Le Chambon-Feugerolles, Chazelles-sur-Lyon, Le Coteau, Firminy, La Grand-Croix, Mably, Montbrison, La Ricamarie, Riorges, Rive-de-Gier, Roanne, Roche-la-Molière, Saint-Chamond, Saint-Etienne, Saint-Galmier, Saint-Genest-Lerpt, Saint-Jean-Bonnefonds, Saint-Just-Saint-Rambert, Saint-Priest-en-Jarez, Sorbiers, Sury-le-Comtal, La Talaudière, Unieux, Veauche et Villars.

Le PIB brut par habitant est de 22 160 euros en 2011 (moyenne France : 27 397 euros/hab. ; 62e rang des départements).

La Loire – environnement économique

Agroalimentaire. La filière agricole et agroalimentaire s’appuie sur de très fortes spécificités : le travail de la viande (groupe SICAREV, Pôle de la Viande), la technologie laitière et fromagère, le travail du chocolat : département du chocolat, la Loire a développé des compétences spécifiques (maîtrise du conchage, de l’enrobage) et des marques de renom (Weiss, Réveillon, Pralus, Cémoi, etc.), l’embouteillage des eaux.

L’activité agroalimentaire ligérienne se caractérise également par la maîtrise de sa distribution avec la présence de groupes de distribution (Casino, Groupe Despi), de transporteurs (Easydis). Elle bénéficie également d’un réseau dense de fournisseurs : équipements machines, conditionnement et emballage, froid et conservation, marketing et publicité, …

Industrie. 4 500 salariés dans l’électricité et l’électronique. Complément idéal des industries mécaniques, textiles, elles proposent des spécialisations dans les automatismes et la câblerie. Avec Focal JM Lab, la Loire accueille l'un des leaders mondiaux de l'enceinte HiFi.

Le 4ème département français et le second en province dans l’imprimerie et l’édition (2 200 emplois), la Loire emploie aussi près de 1 500 personnes dans la seconde transformation du papier (emballage, enveloppe, étiquettes, cartonnerie...)

6 000 salariés dans les métiers de la chimie, du verre et des matériaux. La Loire accueille deux leaders français des peintures industrielles (DuPont Powder Coating France, Becker Industrie), le leader mondial des floculants destinés à l’épuration des eaux (SNF Floerger), le N°1 européen de la piscine pour particuliers (Desjoyaux), et de nombreuses PMI spécialisées dans l’emballage et les films plastiques, le flaconnage souple destiné à la cosmétologie, la parfumerie et l’alimentaire.

Capitale française du prêt-à-porter, Roanne confectionne 70 % des pulls "made in France". Mais la région roannaise regroupe aussi tous les autres métiers de la filière textile (création, tissage, tricotage, teinture, ennoblissement, impression, broderie, sérigraphie…), ce qui justifie pleinement sa participation au Pôle de Compétitivité rhônalpin Techtera (matériaux, textiles et chimie).

De nombreuses entreprises sont spécialisées dans le linge de maison, les tissus d’ameublement et de décoration et la soierie. A Charlieu et dans les Monts du Lyonnais, Tissage BGM, Bucol, Tassinari & Châtel, Denis & Fils, MSI, tous fournissent la soierie de la haute couture et du luxe français.
A Saint-Etienne, Houlès est le leader européen de la passementerie d'ameublement.

Services. 220 000 salariés dans le tertiaire, les trois quarts de l’emploi total. Trois activités dominent : le commerce, la logistique et les différents services aux entreprises et aux particuliers.
La Loire héberge plusieurs centres d'appels : Transcom (Groupe suédois Kinnevik), Carrefour, Protravel, Casino, Thuasne, Laser Group…
Le groupe Casino est né dans la Loire voici un siècle, devenant le pionnier de la distribution moderne. Il s’est largement développé en France et à l’étranger. Avec 131 000 personnes dans le monde, dont 74 000 en France, et un volume de ventes supérieur à 35 milliards €, il se place parmi les plus grands groupes européens dans son métier de distributeur.

Saint-Etienne. L’histoire de Saint-Etienne est liée à son expansion industrielle au XIXe sur des secteurs déjà présents au XVème :
important centre de production métallurgique spécialisé dans les armes blanches puis à feu, qui rendra la ville célèbre (Armeville), fabrication de rubans, activité charbonnière importante (200 000 T en 1790). La révolution industrielle accentua ces activités, y adjoignant les métiers de la métallurgie lourde. C'est à cette époque que s'implantèrent de grands groupes industriels tels que Manufrance et les Houillères de la Loire, qui développèrent rapidement leur production grâce à l'avènement du chemin de Fer, et notamment la création de la ligne Saint-Etienne-Lyon. Au début du XXe siècle, Saint-Etienne est donc une ville dont l'économie tourne autour de cinq activités : la rubanerie, la métallurgie, les mines de charbon, l'industrie du cycle et la fabrication d'armes.

Après la fermeture de Manufrance, des mines de charbon, de GIAT Industries et la baisse d'activité de l'industrie du cycle, la ville vit une désagrégation de son tissu économique et social. L’économie commence à se redresser avec une tertiarisation mais aussi un redéploiement de son tissu industriel.
Le Design devient un des moteurs de ce re-décollage économique accompagné par de nombreux acteurs dont la Ville de Saint-Etienne et la Communauté d'agglomération de Saint-Etienne Métropole.

Saint-Etienne est le centre économique de la Loire. En effet, son poids économique en terme d'effectifs salariés et son dynamisme économique en terme de création d'entreprise sont proportionnellement supérieurs à son poids démographique tant au niveau départemental que métropolitain.
En effet, la Ville de Saint-Etienne accueille 24% de la population départementale alors qu'elle représente 27% des créations d'entreprises et 32% de l'emploi salarié. Au niveau métropolitain, elle accueille 47% de la population de l'agglomération pour 53% des créations d'entreprise et 56% de l'emploi salarié.

Les départements limitrophes sont :

15 Annonces publiées dans le département 42 avec laloi.com :

Publier une annonce dans le 42