Publication des annonces légales dans le département de la Haute-Vienne (87)

Publiez votre annonce légale dans la Haute-Vienne avec le journal La Loi

L’annonce légale doit être publiée dans un journal habilité dans le département de la Haute-Vienne si c’est dans ce département qu’est situé le siège social de la société, l’adresse d’exploitation du fonds de commerce, le domicile de la personne (changement de régime matrimonial) ou le lieu d’exercice professionnel (déclaration d’insaisissabilité).

Avec www.laloi.com, le journal La Loi a développé un outil performant et adapté à vos besoins en matière d’annonces légales pour toute la France. Nos modèles d’annonces comportent les mentions obligatoires vous assurant prix réduit et conformité. Vous avez le choix de la formule : relecture ou attestation automatique 7/7 et 24/24, rédaction avec des modèles ou en texte libre.

En 2015, le prix de la ligne des annonces publiées dans la Haute-Vienne est de 4.10 euros HT. (arrêté conjoint du ministre de l’économie et des finances et du ministre de la culture et de la communication)

Journaux habilités pour le département de la Haute-Vienne :

Pour l’année 2015, les journaux habilités par arrêté préfectoral à publier les annonces légales pour l’ensemble du département sont les suivants :

les hebdomadaires L’Union Agricole et Le Populaire du Centre Dimanche (édition Haute-Vienne) et les quotidiens Le Populaire du Centre et L’Echo.

Est habilité pour les arrondissements de Limoge et Rochechouart : Le Nouvelliste (hebdomadaire).

Est habilité pour l’arrondissement de Rochechouart : La Nouvelle Abeille (hebdomadaire).

Formalités dans le département de la Haute-Vienne

Après réception de l’attestation de parution, vous pouvez effectuer la déclaration d’immatriculation, de modification ou de radiation au Registre du Commerce et des Sociétés :

Greffe du Tribunal de Commerce de Limoges

18 place Winston Churchill
87000 LIMOGES.

Le dossier peut également être déposé au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) :

Chambre de Commerce et d’Industrie de Limoges et de la Haute-Vienne

16 place Jourdan
BP 403
87011 LIMOGES.

Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Haute-Vienne

12 Avenue Garibaldi
87000 LIMOGES.

La Haute-Vienne - repères

La Haute-Vienne est un département de la région Limousin.

La préfecture est Limoges.

Les 3 arrondissements du département de la Haute-Vienne sont : Bellac, Limoges, Rochechouart.

La population de la Haute-Vienne s’élève à 376 058 habitants (64e rang des départements).

Sa densité est de 68 hab./km² (France métropolitaine : 117 hab./km²).

Le département compte une seule ville de plus de 30 000 habitants : Limoges, 137 758 habitants (2011).

Les principales villes (+ de 5 000 habitants au 01/01/2011) sont : Aixe-sur-Vienne, Ambazac, Couzeix, Feytiat, Isle, Limoges, Le Palais-sur-Vienne, Panazol, Saint-Junien et Saint-Yrieix-la-Perche.

Le PIB brut par habitant est de 23 619 euros en 2011 (moyenne France : 27 397 euros/hab. ; 39e rang des départements).

La Haute-Vienne – environnement économique

Agriculture. Forêt. L'agriculture garde une importance non négligeable, dominée par l'élevage. Elle se distingue par 3 labels de qualité : Viande bovine limousine, agneau Baronet et porc Cul noir. La filière bovine a su faire de son savoir-faire un produit d'exportation aussi bien en produits transformés qu'en génétique (reproducteurs, embryons ou semences) puisque la Limousine est désormais implantée dans 70 pays.

La forêt limousine est riche de nombreuses essences. Très longtemps le châtaignier, arbre nourricier pour la farine de châtaigne, fût l'arbre emblème de cette terre. Les chênes, les hêtres, et les résineux (épicéas ou douglas) ont aussi leur place dans ce paysage où la filière bois représente une ressource importante.

Industrie. La Haute-Vienne présente un tissu économique diversifié. L'économie locale s'appuie sur plusieurs pôles de compétitivité, secteurs de pointe et d'innovation : la communication optique et micro-ondes, les biotechnologies (génétique, biochimie, cosmétique et pharmacie), les céramiques industrielles (ENSCI, ENSIL, Centre de transfert de technologies céramiques, entreprise Cerlase...) ; et le traitement de l'eau (office international de l'eau).
Piliers de l'industrie haut-viennoise, les infrastructures électriques du bâtiment (Legrand, leader mondial), l'automobile (Renault Trucks, Freudenberg Meillor SAS, Valéo), l'industrie du bois, du papier (International Paper), du carton et de l'emballage, l'imprimerie de labeur, poursuivent leur développement.

Porcelaine de Limoges. Limoges est connue dans le monde entier pour ses chefs d’œuvre de porcelaine. La qualité de ses productions, la richesse de ses pièces, la finesse et la transparence de la matière font toujours la réputation de ses manufactures dont certaines- telles Bernardaud, Haviland, Royal Limoges – sont aujourd’hui des marques de luxe internationales.

La porcelaine de Limoges naît en 1771 grâce à la présence des ressources naturelles nécessaires à sa fabrication (eau, minéraux granitiques, kaolin, bois utilisé comme combustible) et à la volonté de l’Intendant Turgot. Elle connaît son âge d’or industriel et une expansion artistique formidable au XIXè siècle. Elle a su s’adapter en modernisant ses outils de production. La réputation de la porcelaine de Limoges, alliance de la tradition et du progrès, demeure inégalée.

A côté des arts de la table, d’autres secteurs ont employé la porcelaine de Limoges : constructions électriques, instruments de laboratoire, sanitaires, décoration de la maison, art funéraire, architecture.

Limoges. La ville dispose d’un tissu économique diversifié, riche en PME-PMI (13 000 entreprises, soit 66 610 salariés) et compte de grands noms de l’industrie : LEGRAND, leader mondial des produits et systèmes pour installations électriques du bâtiment, les porcelaines BERNARDAUD et HAVILAND, les céramiques ALLIA, les prestigieuses chaussures WESTON, Renault trucks…

Capitale des arts du feu (Porcelaine, émail, vitraux), Limoges permet d’admirer une collection unique au monde : les 12 000 pièces de porcelaine qui sont présentées au Musée National Adrien Dubouché. Les quartiers historiques livrent leurs trésors au promeneur : la Cité, autour de la cathédrale, avec ses jardins qui descendent vers la Vienne, ou le savoureux village de la Boucherie et ses rues en forte pente. Limoges permet enfin d’apprécier ses différents styles architecturaux : métallique (les Halles), art déco (la gare des Bénédictins, le pavillon du Verdurier), les maisons à pans de bois (autour de la cathédrale) et les hôtels particuliers (la Cour du Temple).

Les départements limitrophes sont :

22 Annonces publiées dans le département 87 avec laloi.com :

Publier une annonce dans le 87