Publication des annonces légales dans le département de le Finistère (29)

Publiez votre annonce légale dans le Finistère avec le journal La Loi

L’annonce légale doit être publiée dans un journal habilité dans le département du Finistère si c’est dans ce département qu’est situé le siège social de la société, l’adresse d’exploitation du fonds de commerce, le domicile de la personne (changement de régime matrimonial) ou le lieu d’exercice professionnel (déclaration d’insaisissabilité).

Avec www.laloi.com, le journal La Loi a développé un outil performant et adapté à vos besoins en matière d’annonces légales pour toute la France. Nos modèles d’annonces comportent les mentions obligatoires vous assurant prix réduit et conformité. Vous avez le choix de la formule : relecture ou attestation automatique 7/7 et 24/24, rédaction avec des modèles ou en texte libre.

En 2015, le prix de la ligne des annonces publiées dans le Finistère est de 4.10 euros HT. (arrêté conjoint du ministre de l’économie et des finances et du ministre de la culture et de la communication)

Journaux habilités pour le département du Finistère:

Pour l’année 2015, les journaux habilités par arrêté préfectoral à publier les annonces légales pour l’ensemble du département sont les suivants :

les hebdomadaires Le Progrès de Cornouaille Le Courrier du Léon, Le Paysan Breton, Cap Finistère, Terragricoles de Bretagne, Le Poher Hebdo ainsi que les quotidiens Télégramme de Brest et de l’Ouest et Ouest-France.

Formalités dans le département du Finistère

Après réception de l’attestation de parution, vous pouvez effectuer la déclaration d’immatriculation, de modification ou de radiation au Registre du Commerce et des Sociétés :

Greffe du Tribunal de Commerce de Quimper

23 rue du Palais
29196 QUIMPER CEDEX

Greffe du Tribunal de Commerce de Brest

Batîment QUAI OUEST
150 rue E. Hemingway
CS 61936
29219 BREST CEDEX 2.

Le dossier peut également être déposé au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) :

Chambre de Commerce et d’Industrie de Quimper Cornouaille

145 avenue de Keradennec
29330 QUIMPER.

Chambre de Commerce et d’Industrie de Morlaix

CS 27934
29679 MORLAIX.

Chambre de Commerce et d’Industrie de Brest

1 place du 19ème R.I.
BP 92028
29220 BREST CEDEX 2.

Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Quimper

24, route de Cuzon
CS 21037
29196 QUIMPER CEDEX.

Le Finistère - repères

Le Finistère est un département de la Région Bretagne.

La préfecture est Brest.

Les 4 arrondissements du département du Finistère sont : Brest, Châteaulin, Morlaix, Quimper.

La population du Finistère s’élève à 899 870 habitants (24e rang des départements).

Sa densité est de 133 hab./km² (France métropolitaine : 117 hab./km²).

Le département compte deux villes de plus de 30 000 habitants : Brest, 140 547 habitants (2011), Quimper, 63 235 habitants (2011).

Les principales villes (+ de 5 000 habitants au 01/01/2011) sont : Brest, Carhaix-Plouguer, Châteaulin, Concarneau, Morlaix, Plabennec, Plouguerneau, Quimper et Saint-Renan.

Le PIB brut par habitant est de 24 094 euros en 2011 (moyenne France : 27 397 euros/hab. ; 31e rang des départements).

Le Finistère – environnement économique

Agriculture. Le Finistère compte parmi les plus importants départements agricoles de France. Une production d’une valeur supérieure à de 2 milliards d’euros, près de 20 000 emplois et autant dans l’agroalimentaire, soit 1 emploi sur 10.
Le Finistère est marqué par une prédominance de l’élevage (notamment laitier) ainsi que par une forte production de cultures maraîchères de plein champ.

1er département français pour les choux-fleurs, artichauts et échalotes en même temps que pour les bulbes et pépinières florales
2ème département pour la viande porcine
4ème département pour la viande de volailles ainsi que pour la production du lait

Ports. Pêche. Filière nautique. Le Finistère compte plus de 95 sites portuaires dont 15 ports départementaux et 1 port régional qui hébergent des activités portuaires diversifiées (pêche, plaisance et commerce).
Les ports de pêche de Cornouaille : Douarnenez, Audierne, Saint-Guénolé, Le Guilvinec, Loctudy, Lesconil et Concarneau ;
Les ports de desserte des îles : Ile de Sein, Molène, Ouessant, Le Conquet, Ile de Batz, Roscoff-Vieux port ;
Le port de Roscoff-Bloscon (pêche et commerce)
Le port de commerce du Corniguel à Quimper.

Il occupe une place de premier rang au niveau national dans les activités de la pêche avec 1/4 des tonnages de la pêche fraîche française (30 % en valeur).
Le Finistère comprend 8 ports dotés d’une halle à marée (criée). Plus du quart de la pêche française est débarquée dans le département, qui compte 4 des 6 premiers ports de pêche nationaux, et les trois-quarts de la production française d’algues, essentiellement au port de Lanildut. L’ensemble de la filière pêche représente 11.500 emplois finistériens, dont plus de 2.800 marins. En effet, un emploi embarqué induit près de 4 emplois à terre.

Le Finistère, un département maritime, un terrain privilégié pour la montée en puissance d’une filière économique forte. Les trois secteurs de la filière nautique (sports et activités nautiques; plaisance; industrie commerce services) représentent en Finistère un CA de 323 M € cumulés et 3898 emplois directs équivalent temps plein (ETP) en 2012.

Industrie. Constitué à plus de 70% de PME et TPE, l’appareil productif finistérien se caractérise par une prédominance de ses emplois dans le secteur de l’agroalimentaire (près de 40% des emplois industriels). Le Finistère est également le territoire de réussites industrielles telles que, D.C.N.S. et Thalès Systèmes Aéroportés dans la défense, mais aussi Bolloré, Armor Lux, Guy Cotten, Giannonni, Livbag, S.D.M.O., dans les biens d’équipement.
Cette diversité de métiers et le nombre important de PME assurent une certaine stabilité au tissu industriel. Les enjeux pour les entreprises industrielles demeurent leur capacité à développer de nouveaux marchés, améliorer leur compétitivité et inscrire leur activité dans un contexte international. L’émergence de secteurs tels que les biotechnologies, les énergies marines, la nutrition-santé, les technologies de l’information et de la communication constituent également des perspectives nouvelles pour notre économie.
La construction et la réparation navale, civile et militaire, sont des activités importantes de l'économie finistérienne.
La présence d'entreprises de l'électronique, de la mécanique ou de la logistique sur le pays de Brest, est liée fortement à la présence historique d’entreprises de renommée internationale telles que la Marine nationale, D.C.N.S. , Thales, Sobrena, S.M.N.B., Snef, Groupe Meunier, Technicatome, Ixsea, Eca, Sercel, Institut de la Corrosion, Sofresid Engineering, …

Tourisme. Le Finistère est l’un des départements français les plus visités. Il profite à la fois des richesses naturelles (façades maritimes, environnement préservé et varié), patrimoniales (monuments et édifices historiques) et culturelles (musique, gastronomie, histoire) du département.

Les départements limitrophes sont :

21 Annonces publiées dans le département 29 avec laloi.com :

Publier une annonce dans le 29